Les Escaliers - ArchiGuelma

Hot

jeudi 21 janvier 2016

Les Escaliers



Les Escaliers



Les escaliers sont un ouvrage constitué d'une succession de degrés horizontaux et destiné à franchir verticalement les différences de hauteurs existantes entre les niveaux d'un bâtiment ou à l'extérieur de celui-ci (accès extérieurs, jardin, etc.)
C'est un ouvrage dont la conception et la disposition peuvent avoir des incidences majeures sur la distribution des espaces qu'il doit desservir.


Terminologie des escaliers

1- La cage d'escalier: emplacement que ce dernier occupe en plan, délimité par les murs sur lesquels il peut s'appuyer. La cage s'élève sur l'ensemble des niveaux. Les murs qui délimitent cette cage s'appellent murs de cage ou mur d'échiffre.

2- Echappée: espace libre entre le dessus des marches et leur couvrement. >2m

3- Paillasse: c'est la dalle inclinée supportant les marches et les contremarches.

4- Palier: surface horizontale faisant partie du plancher proprement dit, supportant la première marche de départ et la dernière marche d'arrivée, sert de dégagement au devant de l'escalier. Situé au départ et à l'arrivée de chaque volée.

5- Palier intermédiaire: petite surface de plancher horizontale placée entre deux volées successives d'un escalier. La largeur du palier doit être égale à la largeur de la volée (emmarchement).

6- Volée: c'est l'ensemble constitué par les marches, contremarches et la paillasse. C'est la succession de marches placées entre deux paliers. Une volée comporte entre 10 et 16 marches. Si la hauteur à franchir nécessite un plus grand nombre de marches, il sera alors de deux volées distinctes séparées par un palier intermédiaire.

7- Limon: sorte de poutre oblique, placée de chaque côté de l'escalier, qui supporte l'extrémité des marches.

8- Marche: surface horizontale sur laquelle repose le pied.

9- Contremarche: partie verticale séparant deux marches consécutives.

10- Astragale: partie saillante de la marche constitué par une moulure. (boudin lorsqu'elle est cylindrique)

11- Nez de marche: c'est l'arête la plus saillante de la moulure d'une astragale.

12- Emmarchement: c'est la largeur de la volée de l'escalier.

13- Hauteur à franchir: hauteur franchie par l'escalier, elle est égale à la hauteur sous plafond + l'épaisseur du plancher.

14- Ligne de foulée: c'est le trajet emprunté par l'utilisateur.

15- Giron (G): c'est la distance comprise entre deux nez de marche successifs.

16- Hauteur (H): c'est la distance verticale comprise entre deux marches consécutives.




Dimensions des marches

Formule de Blondel : 2H + G = 60-64 cm. Correspond à la longueur d'un pas d'adulte.
16.5 ≤ H ≤ 17.5
27 ≤ G ≤ 31



Largeur des escaliers ou emmarchement

Elle dépend du rôle des escaliers et du type de construction dans lequel ils se trouvent.
>80cm : escaliers dans maisons, accès aux combles et caves.
>125cm : dans les immeubles.
 - la longueur du palier de repos doit être supérieure à la largeur des escaliers.
Largeur d'une personne 62.5cm. Croisement de deux personnes 1.25m.
Largeur d'une personne avec valise 80cm. Personne avec deux valises 100cm.
Largeur de deux personnes avec deux valises 2.125m.
Largeur d'une personne avec panier 87.5cm.








Différents types d'escaliers




Aucun commentaire: