Exposée sur l'architecte Mario Botta - ArchiGuelma

Hot

jeudi 15 septembre 2016

Exposée sur l'architecte Mario Botta




Exposée sur l'architecte Mario Botta

Taille: 4.43 Mb
Format: PDF
Nombre des page: 15




Le contenu:


Notre plan de travail est divisé en deux parties:

I ) La partie théorique :
        1- Présentation de l’architecte.
        2- Comment définit-il l’architecture.
        3- Quel est sa philosophie.
        4- Ses influences et son mouvements.
        5- La démarche de l’architecte.
        6 Ses principes et ses concepts.

II ) La partie pratique : 
        1) Détail des projets:
             - Le dossier graphique.
             - Le dossier analytique.

III) Synthèse / conclusion.

IV ) Bibliographie.










ProblématiqueEtablir une recherche sur l’architecte Mario BOTTA en basant sur trois questionnement :1- Quelle est sa philosophie ? 2- Quelle est sa pensé architecturale ? 3- Quel est le processus par lequel il passe avant l’élaboration du projet. Recherche bibliographiqueNous avons basé dans notre recherche sur les revues et les livres trouvé au niveau de la bibliothèque et sur l’internet qui avez une grande part dans notre recherche. Plan de travailNotre plan de travail est divisé en deux parties:I ) La partie théorique :1- Présentation de l’architecte. 2- Comment définit-il l’architecture. 3- Quel est sa philosophie. 4- Ses influences et son mouvements. 5- La démarche de l’architecte. 6 Ses principes et ses concepts.II ) La partie pratique : 1) Détail des projets:- Le dossier graphique. - Le dossier analytique.III) Synthèse / conclusion.IV ) Bibliographie.1-Présentation de l’architecte :2-Comment définit-il l’architecture :Architecte suisse né le 1 Avril 1943 à Mendrisio (Suisse). A quinze ans, il abandonne l’école et se forme au métier de dessinateur d’architecture. Après il fréquente l'Académie des Beaux Arts à Milan. En 1961 il crée sa première œuvre, la cure de Genestrerio. Il poursuit ses études à Venise avec Carlo Scarpa. Au cours de la période passée à Venise, il a eu la chance de rencontrer et de travailler avec Le Corbusier et Louis Kahn. En 1970 il ouvre son propre bureau d'architecture. Dans les années qui suivent il effectue ses premières maisons unifamiliales et de la suite de nombreux projets dans le monde entier. Parallèlement, Botta enseigne dans le monde entier, entre autres à l'Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne, Yale School of Archiecture et à l'Accademia di Architettura de Mendrisio, qu'il a co-fondée. Son travail a été récompensé avec d'importants prix internationaux dont le Prix du mérite pour, Prix de l'Union.« l’architecture est la construction de l’espace de vie de l’homme » Mario Botta donne plusieurs définition à l’architecture :« l’architecture n’est pas un problème esthétique, mais éthique »«Je pense que l'architecture est un devoir civique qui se rapporte à l'humanité, un devoir social qui concerne la société et un devoir éthique, que l'architecture peut représenter les valeurs liées à la façon dont nous vivons»« L’architecture est une attitude morale, un engagement éthique qui s’enracine dans le très long terme, et c’est cette idée de mon métier que je veux transmettre à mes étudiants. »«L'architecture est la forme de l'histoire. » Les définitions sont tirées de l’article suivant : http://www.designbuild-etwork.com/features/feature1561/3- Sa philosophie :Mario Botta est vivement intéressé par l'histoire et dans l'étude de l'habitat de l'homme à travers le temps. Parce que la maison a été la seule constante à travers l'histoire, Mario Botta sent ce type d'architecture mérite à la fois, l'étude et l'élaboration.4- Ses influences et son mouvement:Tout le long de son cursus Mario BOTTA a été influencé par :Le Corbusier:Le Corbusier représente, en début de formation de Mario Botta, la plupart de ses impressions de l'architecture moderne ainsi que l'idée que la profession d'architecte peut aider la société.La chose la plus importante apprise par Botta de Le Corbusier est que l'architecture peut avoir une influence profonde sur la société.Essentiellement dans l'approche moderniste (avec des éléments post-moderne), les bâtiments Botta sont souvent basées sur des formes géométriques simples, telles que le cylindre et le cube, tout en respectant les conditions topographiques et les sensibilités régionales. Il se préoccupe d’avantage de l'interaction avec la nature et du paysage plutôt que de la technologie et la mécanisation.Un autre thème omniprésent, les maisons unifamiliales, c’est la recherche des racines d'un design et l'identité de l'homme dans un lieu particulier. Les traditions culturelles jouent un rôle important tout au long des projets de Mario Botta, ses formes sont dérivées - pas copié - à partir de l'environnement « comme un témoignage de l'histoire et la mémoire».Ce n'est pas seulement les besoins individuels, mais aussi les besoins collectifs des sociétés qui le fascinent.Il est aussi important de noté que Mario Botta est un architecte spirituel et non pas religieux et il dit à propos de sa : «Je n'ai jamais parlé de religion car il est sur toute spiritualité pour moi, j'ai conçu les églises chrétiennes, j'ai conçu une synagogue à Tel Aviv et je suis actuellement en saillie d'une mosquée » *, il construit pour les trois religions monothéistes.L'un des principaux représentants du mouvement moderne.Carlo scarpa :Carlo Scarpa avait le pouvoir extraordinaire de faire parler les matériaux, de connaître leur force et de faire s’exprimer au mieux le plus humble et le plus pauvre . L'un de ses professeurs et son professeur de thèseCe dernier a enseigné Botta l'importance d'une appréciation philosophique de la structure du matériau .4-1- Ses Influences :*Tiré de l’article sur le lien suivant : http://www.designbuild-etwork.com/features/feature1561/Luis Kahn : Kahn, qui avec lui a collaboré Mario Botta, a tenu une fascination pour sa réduction de l'architecture à l'essentiel. "Il est celui qui a compris les limites du développement technologique et la nécessité de revenir aux origines»* , explique Botta, ajoutant que « remontant à l'origine est en fait la plus forte composante culturelle dans une société qui se concentre en permanence sur l'avenir ».*Venise :«Venise est le grand amour de ma jeunesse. Elle est vraiment ma maîtresse, dans tous les sens du terme», dit Botta. De l’article sur le lien suivant: http://www.hebdo.ch/mario_botta_architecte_figuratif_22190_.htmlVenise est une ville historique, situé au nord-est de l’Italie, elle est célèbre pour ses canaux. C’est ici que Botta a passé sa jeunesse.4-2- Son mouvement :Au début de sa carrière Botta était connu comme un architecte moderne à cause de l’expérience acquise auprès des grands architectes de ce mouvement tel que Le Corbusier et Carlos Scarpa. Le mouvement moderne est un courant architectural apparu dans la première moitié du XXe siècle , caractérisé par un retour au décor minimal, aux lignes géométriques et fonctionnelles et à l'emploi de techniques nouvelles (béton). On peut remarqué les éléments de l’architecture moderne dans cette maison ( Les pilotis, la façade libre et les fenêtre en longueur ) réaliser en 1967 qui a été dédier à l’architecte le Corbusier comme un hommage.Après, dans les années qui suivent Botta a adopté un style poste-moderne. Le Postmodernisme est une tendance architecturale apparue dans les années quatre-vingt. Contrairement au modernisme, le postmodernisme appelait à plus d’individualité, de complexité et d’originalité dans la conception architecturale, tout en revendiquant la reconnaissance des styles précédents et d’une continuité historique.On peut remarqué les éléments de l’architecture classique dans cette tour à Séoul ( La monumentalité, la massivité et la symétrie ) réaliser en 2003. *Tirés de l’article sur le lien suivant :http://www.designbuild-etwork.com/features/feature1561/5- La démarche de l’architecte : La méthodologie de Botta commence dans la recherche d'aborder le problème en main, tant du point de vue philosophique et spirituelle. Il passe également beaucoup de temps à étudier la topographie de chaque site où il a l'intention de construire, «J'ai besoin de partir découvrir et demander à une place - et saisir par intuition ses aspirations, le sens de son histoire ; je crois qu’un endroit contient le potentiel pour sa propre transformation. Si l'on écoute, il vous dira quoi faire. » dit Botta. Tiré du livre « Mario Botta Ideology » de Stephen Dignam p13.Botta est un dessinateur prolifique et très talentueux, il emploie ses croquis en tant que notes visuelles pour la conception à travers l'ensemble du processus.Le croquis montré montre comment Botta pense tout le dessin, il travail en plan et éventuellement tester ses idées en perspective.Botta fonctionne de cette façon tout au long jusqu’au plan final détaillé. Il dessine constamment et corrige par rapport aux différentes versions pensant son design se développe.6-Les principes et les concepts :1- La géométrie simple :Botta développe dans ses constructions suivantes le vocabulaire géométrique qui lui est propre : des cubes stricts, des corps cylindriques basés sur un plan en forme de cercle, des petits et des grands oculi dans les mursKyobo Tower in Seoul, South KoreaMaison individuelle à Ligornetto, Tessin, Suissecentre de théâtre et la culture, «André Malraux» Chambéry, France 2- l’utilisation du béton, de la brique et de la pierre apparente : Mario Botta emploi dans ses édifices le béton pour la structure portante et adopte un parement en brique et en pierre apparente .L'église de la Sainte Odorico de Pordenone, en ItalieChapelle du cimetière de Azzano di Seravezza, Italie6-I - Les Principes :il consacre beaucoup de temps à «écouter» la région et sa géographie et son contexte social.3- La symétrie et l’axialité :Ce principe est souvent utilisé dans les œuvres de l’architecte Mario BottaLa synagogue Cymbalista et le Centre du patrimoine juif, Tel-Aviv, IsraëlÉglise à Sartirana di Merate, Italie4- La lumière :Marqué par l'usage extraordinaire de la lumière naturelle, ses œuvres fonction puits de lumièrecentre de bien-être -Berg Oase, la suisseMaison individuelle à Breganzona, Tessin, SuisseLa maison ronde de Stabio, Tessin, Suisse5- la fraction :C’est le jeux de plein et de vide qui est fait par l’architecte au niveau des façades.Union Bank of Switzerland (UBS)Maison du livre, Villeurbanne , France 6- Le plan libre :C’est l’utilisation de structure qui permet de crée une continuité spatiale. Cathédrale de la Résurrection, Evry, FranceLa maison ronde de Stabio, Tessin, Suisse6-2 – Les concepts :Le rapport avec le ciel: Parce que La lumière est le véritable élément générateur de son architecture religieuse, Botta utilise dans ses édifices religieux les oculus (Petite ouverture de forme circulaire ou proche du cercle, munie ou non d'un panneau vitré ). Cathedral d'Evry , FranceEglise de Saint-joh-Baptiste, Mogno, vallée de la Maggia, SuisseMusée d'Art Samsung à Séoul, en Corée du SudLa monumentalité : C’est de rendre l’édifice un repéré exprimé chez Mario Botta par l’utilisation des matériaux lourds et massifs tel que le béton et la pierre. Kyobo Tower in Seoul, South KoreaEgliseLa fluidité : Le bien être : La simplicité des formes et leurs multiples combinaisons plus la fluidité de l’espace redonne un sentiments d’un bien être pour l’homme d’aujourd’hui, aussi de remettre l’humain au centre de préoccupation de l’architecte ( poste moderne ) C’est la continuité des espaces ( un espace multifonctionnelle ) traduit chez Mario Botta par l’utilisation du plan libre et de la lumière.Two weekend houses at CardadaMaison individuelle à Ligornetto, Tessin, SuisseI- CASA BIANCHI 1971-1973PrésentationLa maison Bianchi a été réaliser entre1971-1973, Cette maison individuelle est construite sur le flan d'une colline au pied de laquelle se trouve le petit village de pêche de Riva San Vitale au bord du lac de Lugano. Ayant une surface de 220 mètres carrésL’analyse Formelle :Elle est construite comme une tour de 4 étages de base carré de 9,5m de coté, et est accessible par une passerelle d'acier, La trame utiliséTerrasse pour le bureauTerrasse pour le séjour Terrasse non accessibleTerrasse pour la ch parentNiveau 0Niveau 3Niveau 19,5mL’analyse spatial : Les espaces sont organisé autour d’un noyau central qui est les escalier de quatre mini-volé. Ce dernier distribue les niveau inferieur (circulation vertical)L’analyse fonctionnel: Les fonctions des espaces sont partagées selon les étages -niveau supérieur espace travaille (bureau prolongé par une terrasse -niveau1 espace occupe par les parent -niveau 2 espace occupé par les enfants -niveau 3 principal accueille séjour et repas cuisine -niveau inferieur partiellement enterre multi-services L’analyse technique: Les parois verticales de l’habitation sont en double parois de parpaing de béton, laissé brut a l’extérieur simplement peint en blanc a l’intérieur , plancher en béton recouvert de carreaux de terre cuite rouge et plafond en béton laissé brute, les huisseries extérieurs en acier laqué noir, la poutre-treillis métallique composant la passerelle et peinte en rouge.Plan du niveau 4 Plan du niveau 3 Plan du niveau 2Plan du niveau 1 Plan du niveau 0Façade estFaçade nord Coupe a-aII- LA MAISON RONDE 1980-1982L’analyse Formelle :La forme adopté par l’architecte est une forme circulaire de 12m de diamètre, 9m de hauteur, avec une surface habitable de 295 m².L’analyse fonctionnelle :L’analyse Spatiale :Au niveau des plans les espace sont organisés autour d’un axe nord sud qui divise l’habitation en deux parties dans chaque niveau en créant une égalité spatiale.La maison ronde a été réaliser en 1981,elle est situé dans le Tessin, canton de sud de la Suisse proche de la frontière Italienne. Présentation :L’analyse technique :Le système utilisé dans la construction de cette maison est de mur porteur en béton.Les espaces de la maison ronde sont organisés fonctionnellement suivant l’ensoleillement.Le premier étage comprend le séjour au sud, la bibliothèque et la cuisine dans la partie nord, le séjour est éclaire par une grande baie vitrée plane en retrait par rapport au nu du mur extérieur. rez-de-chaussée constitué du garage et de l’entrée complètement ouvert sur l’extérieur.Au deuxième étage ( consacré pour l’hébérgement), les deux chambres des enfants ( séparé par une toilette ) sont placées à l’ouest et la chambre des parents à l’est, la sale de bain dans au nord. La partie centrale du deuxième étage est évidée, créant ainsi une relation visuelle entre les deux niveaux principaux, laissant pénétrer la lumière zénithale provenant du lanterneau dans la partie centrale du séjour.Au niveau de la façade l’architecte a gardé le même principe d’axialité et de symétrie .Les niveaux sont relier entre eux avec un système de circulation verticale qui est les escaliers.Le revêtement extérieur est en pierres apparentesCette maison se développe sur quatre niveaux :Le sous-sol totalement enterré.SéjourCUISIN ELo.supGarageCHCHCHSdbSdbPlan 1er étage Plan 2eme étagePlan rdc Façade SUDCoupe escalierFaçade NORDIII -Le musée d’art moderne a San Francisco : 1989-1995présentationÉtudier:1989-1990 ; réalisation: 1992-1994, Situé le long de la third street au sud de la market street en face du vaste ilo du yerba buena center, et s’inscrit dans une zone urbaine de forte densitéL’analyse Formelle :La forme du musée est une combinaison de plusieurs parallélépipèdes et un cylindre au centre; posés symétriquement par rapport a un axe Cage d’escalier L’analyse spatial: Les espaces sont organisé symétriquement par rapport a un axe, Avec une petite différance selon les fonction de ces espaces. Le foyer central est ouvert sur toute la hauteur et éclairé de lumière naturel par la grande verrière.Au niveau de la façade l’architecte a gardé le même principe d’axialité et de symétrie au niveau la façade principal (au niveau des fenêtres et du plein et vide), l’axe de la symétrie est la continuité du bâtiment existant dernier le musé jusqu’à la route devant ce dernier ce qui crée une perspective au niveau de route jusqu’à l’entre du musée , L’analyse Fonctionnel :Le bâtiment s’organise sur quatre étages d’expositions en plus de rez-de-chaussée qui est un espace d’accueilL’analyse technique :La structure portante est une ossature en acier , des dalles en béton armé, les façades sont composées de panneaux préfabriqués fixés a la structure en acier et revêtue en brique de terre cuite, La tour cylindrique central est Revêtue en dalles de granit a Bandes intercalées blanches et Noires.IV -CATHEDRALE DE LA RESURRECTION : 1988-1995 Présentation : AU cœur de ville nouvelle d’Evry, au sud de Paris, la cathédrale, témoigne d’une architecture religieuseL’analyse Formelle : La cathédrale est d’une forme CylindriqueL’analyse fonctionnelle :L’analyse Spatiale :L’analyse technique :L’axialité et la symétrie au niveau des plans et aussi en élévation.La structure utilisé a permet de libérer l’espace ( Le plan libre )La cathédrale est construite en béton armé, recouvert avec de la brique Entre le toit et le mur, des grandes vitres servent à éclairer l'intérieur. Le toit métallique blanc permet, de nuit, un éclairage indirect très douxle chœur :Point central des célébrations. Il se caractérise par une grande largeur (une quinzaine de mètres), les six marches y accédant permettent en outre une excellente visibilité. les vitraux : L'escalier "au pas de l'âne" qui conduit du portail principal au baptistère est éclairé par des vitraux.le baptistère Le baptistère contient l'eau bénite utilisée pour le baptême. Il est placé près du portail de cérémonie sous le regard de la Vierge, à l'entrée chœur.Le toit a la forme d'un triangle, c'est pour rappeler que le Dieu unique est Père, Fils et Esprit : à la fois un et trois. La chapelle de Jour Dans le fond de la cathédrale, en dessous du chœur, Elle a la forme d'un octogone. Elle est éclairée par un "puits de lumière" situé derrière l'autelLe sol est recouvert avec le granit noire tandis que les murs sont recouvert avec de la brique.«Dieu est semblable à un cercle dont la circonférence est partout et le centre nulle part». St Augustin. Tiré du lien : http://cathedrale-evry.cef.fr/sansfenetre.htmChemin à parcourir pour aller vers l’autel.Synthèse /conclusion :Nom et prénom : Mario BOTTADate et lieu de naissance : 1 avril 1943 à Mendrisio (Suisse). Philosophie : Architecte spirituel, intéressé par l’histoire.Influence : * Le Corbusier. * Luis Scarpa. * Louis Kahn. * La ville de Venise.Mouvement : Du mouvement moderne au mouvement postmoderne Démarche : De l’analyse au croquis en arrivant à la conception Principes :* Les formes géométriques pure.* Revêtement avec la brique et la pierre * La symétrie et l’axialité * La lumière * la fraction* Le plan libre Concept :* Le rapport avec le ciel * La monumentalité * La fluidité * Le bien être Bibliographie :Les livres :• Livre « Mario BOTTA (1978-1982) » de Pierluigi Nicolin et François Chaslin.• Livre Ethique du bâti de Mario BOTTA.• livre « Mario Botta Ideology » de Stephen Dignam .Les sites internet :• www.designbuild-etwork.com/features/feature1561/• www.hebdo.ch/mario_botta_architecte_figuratif_22190_.html• www.botta.ch

Aucun commentaire: