Résumé le livre guide pratique (Les escaliers) - Archiguelma

Hot

mercredi 2 mars 2016

Résumé le livre guide pratique (Les escaliers)



Résumé le livre guide pratique
(Les escaliers)




Sommaire :


1. Définition des concepts
2. Les types d’escaliers
3. Démentions et proportions
4. Stabilité d’un escalier
5. Charge appliqué à un escalier
6. Dimensionnement et dispositions
7. Escaliers extérieurs
8. Garde-corps et mains courants




1- Déffinition des concepts:


Escalier : Ouvrage de circulation verticale composé d’une série de marches permettant de monter ou de descendre d’un niveau de plancher à un autre.





· Marche : l’élément qui permet de poser le pied pour déplacer dans l’escalier.

· L’emmarchement :
c’est la largeur de la marche.

· Hauteur de la marche :
c’est la distance verticale de 16 à 21 cm entre deux marches.

· Nez de la marche :
distance inférieur à 10 mm bord à l’extérieur de la marche.

· Giron : c’est la distance horizontale entre deux nez des marches successives.

· Contre marche : c’est la distance verticale entre deux marches successives.

· Palier :
la plus grand surface horizontale de l’escalier.

· Volée :
Série des marches entre deux paliers.

· Ligne de foulée :
ligne imaginaire représente le parcoure de la circulation.

· Jour d’escalier :
c’est le vide entre deux volées.

· Mur d’échiffre :
c’est le mur latéral parallèle à la ligne de foulée.

· Echappé : c’est la distance entre la 1ère marche et la sous-face du plancher d’étage.

· Trémie d’escalier : ouverture dans le plancher de l’étage permettre le passage d’escalier.

1. Ligne de foulée
2. Échappée
3. Marche balancée
4. Marche droite
5. Giron
6. Hauteur de contremarche
7. Nez de marche
8. Paillasse
9. Jour
10. Départ
11. Marche d’arrivée









2-Les types d’éscaliers:

· On distingue trois types d’escalier :




· Il-y-a trois principe des formes adoptées selon l’espace disponible :




3-Dimontions et proportion:

· Relation entre le giron et la hauteur de la marche -Nicolas-François Blondel-

0.58 ≤ g + 2h ≥ 0.64 Avec : g : le giron ; h : hauteur de la marche

* Remarque :
pour la sécurité en conservons le cadence de la hauteur des marche, sauf la 1er marche qui on peut avoir plus base au départ.

· Détermination de l’échappée:


L’échappée mesurée sur la ligne de foulée, est d’au moins de 1.90 cm et la valeur 2.10 cm c’est la valeur recommandée.

· Cas d’escalier balancée ou hélicoïdal :


On applique la même formule de Blondel mais avec les conditions suivants :

       o La distance entre la ligne de foulée et le mur extérieur doivent supérieur à 50 cm.
       o Dans les escaliers balancées la plus large marche doivent inférieur à 42 cm.

* Remarque:
la largeur des nez doit rester constante.


· Palier séparant deux volées :


Le confort de marche doit être assuré en considération que le pas sur l’horizontale est d’environ 2g (62 à 64 cm).

· Condition d’éclairage :

L’éclairage naturel est la bonne solution à condition qu’il n’y pas des zones d’ombre au niveau du palier d’arrivée.

Pour les cages d’escaliers avec un vide central, l’éclairage par le haut est la bonne solution.

En cas d’impossibilité d’avoir un éclairage naturel la bonne solution est l’éclairage artificiel en plafond.

Il ne faut pas éclairer le palier d’arrivée qui fait un effet d’ombre ou contre-jour.


· Règle relative à la volée :

C’est le volée dépasse le 22 marches on doit obliger de faire un palier de repos.

Le volée doit composer de 3 marches et plus.

· Passage de brancarde :


Les escaliers doivent permet de passer un brancarde de 2.29 × 0.585 m.

· Revêtement des marches :


Pour la sécurité on évite les revêtements glissants.

Les escaliers en bois doit poser de manier à ce que le fil du bois soit perpendiculaire à la ligne de foulée.

Et pour les escaliers métalliques doivent avoir des reliefs pour éviter les glissements.


4-Stabilité d’un escalier:


· Système d’appui des marches :


a. Marche sur palliasse :

C’est le cas le plus simple où les marches sont intégrer dans le palliasse et les charges recevoir par la dalle.



Ce principe de construction d’escaliers fait généralement en béton armé.


b. Marches sur limons ou crémaillères de bord :


Dans les trois cas des marches en bois soit sur limons ou crémaillères ou marche en bois sur limons métallique les marches support les charges et reportent sur les limons ou crémaillères.




c. Marche sur limons ou crémaillère central :


Les marches fonctionne en double-console et créent des tortions sur le support central, le système de fixation des marche doivent tenire compatiple avec le type de solisitation.



d. Marches en consoles :


Dans ce type indique un mur d’échiffre pour supporter les flexions induite localement par les marches, la profondeur de pénétration d’une marche de 1 m dans le mur est 20 cm.





· Système d’appui des volées :


Les volées sont-elles-même constituées soit d’une palliasse, limon ou crémaillère.

· Cas d’appui sur murs d’échiffre :


Dans ce cas l’appui est continué et disponible tout la longueur de volée.


5-Charge appliqué à un escalier:


L’Eurocode 1, partie 1-1, et notamment l’Annexe national Française, propose qu’il y-a deux type des charges : charge répartie sur l’escalier de 2.5 KN/m² et une charge ponctuel de 2 KN, ces charges ne sont pas cumulable ils doivent retenir le cas le plus sévère.


6-Dimensionnement et dispositions:


· Escalier en béton armé :


a. Paillasse en console :


Apr: Armature principale
Al: Armature servant de répartition destinée à renforcer les angles rentrants
At: Armature relié entre Apr et Al

On considère, pour le calcul, une section rectangulaire de largeur correspondant à une profondeur de marche, et de hauteur




b. Escalier à limon :


Le débord supérieur de limon permet de placer un garde-corps.
p : charge uniformément répartie.
α : l’angle du limon avec l’horizontale







· Escalier à marches de verre :

Les principales règles de CPT pour la dimensionner les escaliers selon les matériaux:
- Les quadrangulaires doivent être en appui au minimum sur leur deux grands côtés, s’ils sont en bords libre, limités à 50 cm.
- Les marches de forme quelconque doivent être en appui continu.
- Les marche en verre doivent être constitué par des composants verriers porteurs de même épaisseur et la nature, et doivent comporter ni trous ni encoches.

· Escalier en métal :

Les mouvements contemporains utilisent ce type d’escalier dans les locaux d’habitation soit de marches sur limon ou bien hélicoïdal, le dimensionnement du première est similaire à celles des escaliers en béton avec limon contre la deuxième qui on revient au ca de la marche encastrée.


7-Escaliers extérieurs:

On a deux types d’escalier extérieur A et B (escalier de jardin).

· Escaliers de type A :


Ce type est comme les escaliers d’intérieur sauf l’emplacement, il fait généralement en béton ou maçonnerie que en bois ou métal cause de la durabilité.

On prendre en considération l’effet de glissements des gels ou pluies. En cas du revêtement en maçonnerie la solution la plus efficace et le traitement mécanique. 


· Escaliers type B :


Ce type permet de rattraper les déclivités de terrains, il posée généralement sur le sol, donc il nécessite un terrassement.

o Conception et exécution :

La hauteur de la contremarche est comprise entre 12 et 15 cm, et avec une pente de 1% de giron et une dimension entre 35 et 40 cm.



Les différentes formes :



8-Garde-corps et mains courants:

On place un garde-corps de 1m de hauteur (selon la norme NF P01-012) pour la protection des chutes de hauteur sur les bords de jours d’escalier et en rives de palies, et une main courante dans le mur d’échiffre pour le guidage tout long de l’escalier.

· Garde-corps :


         o Hauteur de protection :



           o Remplissage de garde-corps :



Vide entre barreaux ou panneaux verticaux : ≤ 11cm
Vide lisses parallèles au plan moyen de la volée : ≤ 18 cm
Entre tous les éléments interdire le passage en toutes les positions d’un gabarit de 25 × 10 × 10 cm.



· Main courante indépendante :


On fait la main courante pour un rôle de conserver la cadence de marche dans un escalier.





Télécharger l'article ici avec un étude d'exemple:
Format:PDF|Taille: 3,7 Mb


Télécharger Téléchargements :
Enregistrer un commentaire