Maison de l'image toulouse - Archiguelma

Hot

lundi 16 novembre 2015

Maison de l'image toulouse





maison de l'image toulouse (en cours)



accueil, administration, ateliers de pratique audiovisuelle, studio de montage, studio de production, salle de conférence, espace scénique, atelier, bureaux, documentation, bar, terrasses
maîtrise d’ouvrage
ville de toulouse
surfaces
5600 m2
perspective sur le parvis d'entrée
Un équipement public comme un lieu à s’approprier : le projet modèle la topographie des espaces publics et déroule une scénographie qui articulent la vie du quartier et les événements de la maison de l’image.
Ces grandes lignes se traduisent par le travail autour de quelques ingrédients architecturaux simples comme le prolongement du parvis, le plan incliné, la sobriété des matériaux, une distribution claire et fluide.
A l’extérieur comme à l’intérieur, les surfaces claires des murs forment des supports et des potentialités créatives. Les rampes prolongeant le parvis deviennent les gradins des spectateurs.
Les espaces partagés (rue couverte, hall, rampes, terrasses et parvis) multiplient les possibilités d’appropriation. Ces dispositions architecturales sont autant de pages blanches et de souplesse laissées aux usagers.
vue sur ensemble
la rue extérieur
la terasse
la façade nord
Le travail autour du parvis
L’espace public du parvis se prolonge à l’intérieur et à l’extérieur de la maison de l’image. Sa topographie dynamique en fait un espace modulable et multiusages pouvant servir aux aux manifestations diverses de la maison de l’image.
D’un côté, le parvis se déroule en rampes jusqu’au toit. De l’autre, le revêtement de sol en bois relie le plan incliné et le parvis jusqu’à la place inondable. Le parvis structure dans une même continuité l’espace public et les espaces de la maison de l’image.
La rue extérieur
C’est le moyen de lier en souplesse les espaces extérieurs et intérieurs, publics comme dédiés à la maison de l’image dans un déroulement simple et scénographié.
Les rampes successives ainsi formées structurent à la fois une organisation fluide et une diversité des parcours. Cette multiplicité devient autant d’occasions de supports pour les manifestations et projections expérimentales du lieu.
La rue intérieur
Le public est ensuite invité à se glisser dans le «ventre» du lieu, guidé vers une «rue couverte» qui canalise toutes les fonctions. Au quotidien, la rue est l’espace central de distribution, convivial et fl uide non sans rappeler une certaine «urbanité» de la typologie.
Le mouvement des sols accompagne les mouvements du bâtiment. Aux occasions choisies, la rue intérieure peut également devenir un espace supplémentaire d’installations et de travail.
niveau 0
niveau 1
niveau 2
niveau 3
rue intérieur
coupe longitudinale rue extérieur
coupe longitudinale rue intérieur
coupe longitudinale cages d'escalier
copyright perraudinarchitecture©

Enregistrer un commentaire